les fondations

le chantier s'est bien passé, plutôt physique et quelques boulettes à la clé :

- j'ai acheté 40 sacs de 35kg de chau, je me suis dit : "à l'aise"! et bien non, il en manquait 10sacs.

- j'ai choisi d'utiliser les pierres du terrain, pierres calcaires. après avoir fait les fondations, fred de l'association symbiose me confirme qu'y a un risque quand il gèle, les pierres se gonflent d'eau...et pètent!

à première vue, le phénomène se produit dans un contexte particulier, quand le terrain se gorge d'eau, notamment avec un terrain argileux, ce qui est pas notre cas, nous sommes sur une ancienne carrière, le terrain étant composé de blocs calcaires...quelqu'un a un avis?


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    toine (mardi, 29 septembre 2015 09:20)

    salut, j'aurai tendance à dire comme Fred, le calcaire, si t'utilise pas du calgon, non pardon c'est pas ça...
    Quand tu dis calcaire, j'imagine que si c'était friable comme de la craie, tu ne les aurais pas mis dans les fondations !! Parce qu'on peut quand même construire de sacrées bâtisses en pierre même calcaire, j'habite en Normandie, la ville de Caen en est pleine !
    Dans les fondations, je serai d'avis que quelque soit le sol en dessous, il y a toujours la possibilité que l'eau s'y infiltre, donc que le phénomène gel, dégel, éclatement soit possible. Sûrement que si le drainage autour est top alors ça limitera !
    Et puis même si une pierre ou deux pètent, elles resteront dans les fondations, le risque d'affaissement semble bien faible, non ?
    Bon courage,
    Toine